compliment


compliment

compliment [ kɔ̃plimɑ̃ ] n. m.
• 1604; esp. complimiento, de cumplir con alguien « être poli envers qqn »
1Paroles louangeuses que l'on adresse à qqn pour le féliciter. congratulation, félicitation. Faire compliment (vieilli), des compliments à qqn de son succès, sur son succès. complimenter, féliciter. Loc. MES COMPLIMENTS ! mes félicitations ! ⇒ bravo, chapeau. Mes compliments, c'est une belle réussite !
2Formule de civilité, de politesse. Faites bien mes compliments à (cf. Dites bien des choses). Avec les compliments de l'éditeur (envoi d'un livre).Trêve de compliments. cérémonie, phrase.
3Petit discours adressé à qqn que l'on veut complimenter. Compliment en vers. Réciter, débiter, tourner un compliment. Les enfants avaient appris un compliment pour la fête de leur grand-père.
4Parole aimable qui met en valeur l'aspect, les qualités, les mérites de qqn, et lui fait plaisir ( éloge, louange) . Il lui a fait des compliments sur sa bonne mine. Être avare de compliments. Compliment sincère; outré. flatterie. « Pas d'insensibilité aux compliments, nul n'y échappe » (Valéry).
⊗ CONTR. Blâme, injure, reproche.

compliment nom masculin (italien complimento, de l'espagnol cumplimiento) Action de féliciter quelqu'un d'un mérite quelconque ; paroles louangeuses, éloges, félicitations : Adresser des compliments au lauréat. Formule de politesse employée pour se rappeler au bon souvenir de quelqu'un : Avec les compliments de la direction. Petit discours qu'on adresse à quelqu'un dans une circonstance solennelle ou heureuse de sa vie : Enfant récitant un compliment à sa mère. Salut des artistes de cirque après leur exercice. ● compliment (expressions) nom masculin (italien complimento, de l'espagnol cumplimiento) Ironique. Je vous fais mes compliments, mes compliments !, je ne vous félicite pas. ● compliment (synonymes) nom masculin (italien complimento, de l'espagnol cumplimiento) Action de féliciter quelqu'un d'un mérite quelconque ; paroles louangeuses, éloges...
Synonymes :
- éloge
- félicitation
Contraires :
- blâme
- réprimande

compliment
n. m.
d1./d (Surtout au Plur.) Paroles de félicitations, obligeantes ou affectueuses. Présenter ses compliments à qqn. Faire, recevoir des compliments.
d2./d (Surtout Plur.) Paroles de civilité que l'on fait transmettre par un tiers à une personne absente. Présentez mes compliments à votre soeur.
|| Petit discours élogieux adressé à (qqn) à l'occasion d'une fête, d'une réjouissance. Réciter son compliment.

⇒COMPLIMENT, subst. masc.
A.— Parole(s) élogieuse(s) que l'on adresse à quelqu'un en différentes occasions. Je vous fais mon compliment sur l'événement heureux que vous voulez bien m'annoncer vous-même (JOUY, L'Hermite de la Chaussée d'Antin, t. 1, 1811, p. 22) :
... il soutint sa thèse pour le doctorat d'une façon si remarquable, qu'elle lui valut les compliments des professeurs.
FLAUBERT, L'Éducation sentimentale, t. 1, 1869, p. 111.
SYNT. Concert de compliments; compliments hyperboliques; accabler de compliments; adresser, recevoir des compliments.
P. iron. Je ne vous en fais pas mon compliment (MÉNARD, Rêveries d'un païen mystique, 1876, p. 47).
Arg. Rengainer son compliment. Se taire.
B.— Formule de civilité adressée oralement ou par écrit à quelqu'un. Après les premiers complimens, je lui proposai de la conduire dans son appartement (Mme DE GENLIS, Les Chevaliers du Cygne, t. 2, 1795, p. 12).
Spécialement
Vx. Compliment de condoléances. Le préfet adressa quelques complimens de condoléance au jeune Pietri, et les suivit presque aussitôt (MÉRIMÉE, Colomba, 1840, p. 98).
♦ Expression de politesse figée. Faites agréer mes compliments et hommages à Madame Gosselin (BALZAC, Correspondance, 1831, p. 526).
C.— Petit morceau en prose ou en vers que l'on adresse à quelqu'un à l'occasion d'une fête ou d'une cérémonie officielle. Un compliment en vers. Ursule eut un long compliment en prose, moitié sérieux, moitié comique, à dégoiser (G. SAND, Histoire de ma vie, t. 2, 1855, p. 397).
Rem. On rencontre ds la docum. le subst. fém. complimentaillerie., péj. Compliment tenant plus de la moquerie que de l'éloge. Parbleu! je sais bien qu'on peut, qu'on va sans doute me dire : « Comment vous! le créateur subtil de « rythmes, le rimeur rusé s'il en fut » — et telles et telles complimentailleries plus ou moins, plutôt moins sincères » Vous venez nous préconiser ces vers (VERLAINE, Œuvres posthumes, t. 3, Préfaces de Paul Verlaine, 1896-p. 344).
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. [1566 complimento « visite de courtoisie faite à un personnage officiel » (Corresp. du cardinal de Granvelle, t. I, p. 493 ds HERB., p. 66)]; 1604 compliment « id. » (Les ambassades et négociations de l'illustrissime et Reverendissime cardinal Du Perron, Paris, 1623, p. 257 [lettre datée de Rome, 27 déc. 1604]); 1608 « paroles élogieuses adressées à quelqu'un » (M. REGNIER, Satyre VIII, 20, éd. J. Plattard, p. 64). Empr. à l'ital. complimento « acte ou expression d'hommage », attesté dep. 1578-94 (T. Tasso ds BATT.), lui-même empr. à l'esp. cumplimiento (attesté dep. le XIIIe s. au sens d'« abondance », « compliment » dep. le XVIe s. d'apr. AL.), dér. de cumplir, du lat. complere (accomplir). [Fr. complimento en 1566 représente une adaptation du mot espagnol]. Fréq. abs. littér. :2 156. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 4 066, b) 4 104; XXe s. : a) 2 940, b) 1 731. Bbg. DARM. Vie 1932, p. 158. — GIR. t. 2 Nouv. Rem. 1834, p. 34. — SAIN. Sources t. 3 1972 [1930], p. 349. — SPITZER (L.). Z. fr. Spr. Lit. 1917, t. 44, p. 216. — WIND 1928, p. 73, 180.

compliment [kɔ̃plimɑ̃] n. m.
ÉTYM. 1604; esp. complimiento, de l'expression cumplir con alguien « être poli envers qqn », complir signifiant « accomplir (ses devoirs, les politesses requises) ».
1 Paroles louangeuses que l'on adresse à qqn pour le féliciter. Congratulation, éloge, félicitation, louange. || Faire des compliments à qqn. || Aimer, rechercher, fuir, redouter les compliments. || Un compliment affectueux, sincère, flatteur, maladroit, hypocrite.Vx (langue class.). || Faire compliment à qqn de son succès. Complimenter. || Je vous fais compliment d'agir ainsi. Féliciter.Mod. || Mes compliments ! Chapeau (supra cit. 5).Sans compliment : sans flatterie. Franchement, ouvertement. — ☑ Iron. Eh bien ! je vous fais mes compliments !, ou, ellipt., mes compliments !, exprime à qqn combien sa maladresse est remarquable (cf. Bravo !, c'est du joli !).
1 Le loup donc l'aborde humblement,
Entre en propos, et lui fait compliment
Sur son embonpoint qu'il admire.
La Fontaine, Fables, I, 5.
2 (…) et, sans vous faire compliment, il y avait des choses à voir dans cette fête qui pouvaient m'attirer, si (…)
Molière, les Amants magnifiques, I, 2.
3 Elle était comme presque toutes les femelles, lesquelles s'imaginent qu'un compliment qu'on leur fait est la stricte expression de la vérité et que c'est un jugement qu'on porte impartialement, irrésistiblement, comme s'il s'agissait d'un objet d'art ne se rattachant pas à une personne.
Proust, Sodome et Gomorrhe, p. 117.
4 Pas d'insensibilité aux compliments. Nul n'y échappe, hormis l'homme souffrant. La plante humaine semble s'épanouir sous les louanges.
Valéry, Rhumbs, p. 271.
5 Le compliment était pour elle si inespéré, qu'elle se demanda d'abord s'il n'enfermait pas d'ironie, et qu'ensuite, quand elle le crut sincère, elle rougit de reconnaissance.
J. Romains, les Hommes de bonne volonté, t. V, IV, p. 26.
Vx. || Compliment de condoléance, que l'on fait à qqn à l'occasion d'un deuil pour marquer que l'on prend part à sa peine. Condoléance (mod.).
6 La femme du lion mourut :
Aussitôt chacun accourut
Pour s'acquitter envers le prince
De certains compliments de consolation (…)
La Fontaine, Fables, VIII, 14.
2 Paroles de civilité, de politesse. || Mes compliments à votre femme. || Je vous charge de mes compliments pour M. Un Tel. || Faites bien mes compliments à… Chose (dites bien des choses…). || Présenter, transmettre ses compliments à qqn. || Les compliments que vous m'adressez… || Formule de compliments.Faiseur de compliments. Complimenteur.
7 Je me retire (…) pour ne me voir point obligée à recevoir ses compliments.
Molière, George Dandin, II, 8.
8 Vous ne serez pas le seul à faire vos compliments, mon jeune homme. Il y en a déjà trois à la maison qui attendent comme vous.
G. Sand, la Mare au diable, XII, p. 102.
Vieilli. || Point de compliments, s'il vous plaît ! || Trêve de compliments ! || Ne faisons point de compliments. Discours, phrase; cérémonie, complication.
9 (…) n'entrons point dans ce vain compliment :
Rien ne me fâche tant que ces cérémonies (…)
Molière, l'École des femmes, III, 4.
10 Finissons cela, de grâce, laissons les compliments, et songeons au portrait.
Molière, le Sicilien, 11.
3 Péj. et vieilli. Paroles vaines, qui dissimulent la pensée, l'intention réelle. || Tout cela est pur compliment. Phrase, verbiage. || Ne vous laissez pas abuser par ses compliments !
Iron. et vx. Paroles désobligeantes, voire injurieuses. Sortie (fam.). || Il m'a fait là un mauvais compliment. || C'est un fâcheux compliment. || Un étrange, un sot compliment.C'est un joli compliment ! || Voilà un compliment flatteur !
4 Petit discours adressé à qqn que l'on veut complimenter. || Compliment en vers, en prose. || Apprendre, réciter, servir, débiter un compliment. || Faire lire un compliment par un enfant. || Compliment du jour de l'an, de fête, d'anniversaire. || Tourner un compliment. || Compliment bien tourné, bien troussé. || Recueil de compliments.
Loc. fam. Rengainer son compliment : supprimer ou ne pas achever ce que l'on se proposait de dire à quelqu'un.
CONTR. Admonestation, affront, blâme, injure, invective, observation, réprimande, reproche, sarcasme.
DÉR. Complimenter.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • compliment — COMPLIMENT. s. mas. Paroles civiles, obligeantes, pleines d affection ou de respect, selon les diverses personnes et les diverses rencontres. Compliment sincère. Compliment affectueux. Compliment de remercîment. Compliment de félicitation, de… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • compliment — COMPLIMENT. s. m. Paroles civiles, obligeantes, respectueuses, que l on dit à quelqu un selon les diverses rencontres Compliment de remerciment. compliment de conjoüissance, de condoleance. compliment bien froid, bien sec. un compliment ennuyeux …   Dictionnaire de l'Académie française

  • compliment — COMPLIMÉNT, complimente, s.n. 1. Cuvânt de laudă, de măgulire, care exprimă o atitudine prietenească, de stimă, de respect sau de consideraţie. ♢ loc. adv. Fără compliment = fără exagerare, fără gândul de a măguli; pe faţă, sincer. 2. (La pl.)… …   Dicționar Român

  • compliment — n Compliment, flattery, adulation all denote praise addressed directly to a person. A compliment is a courteous expression of commendation and may be either sincere or merely formal {in the noble dedication ... to the Duchess of Ormond we have an …   New Dictionary of Synonyms

  • Compliment — Com pli*ment, n. [F. compliment. It complimento, fr. comlire to compliment, finish, suit, fr. L. complere to fill up. See {Complete}, and cf. {Complement}.] An expression, by word or act, of approbation, regard, confidence, civility, or… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • compliment — ► NOUN 1) an expression of praise or admiration, either in words or by an action. 2) (compliments) formal greetings. ► VERB ▪ politely congratulate or praise. ● return the compliment Cf. ↑return the compliment …   English terms dictionary

  • Compliment — Com pli*ment, v. t. To praise, flatter, or gratify, by expressions of approbation, respect, or congratulation; to make or pay a compliment to. [1913 Webster] Monarchs should their inward soul disguise; . . . Should compliment their foes and shun… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • compliment — (n.) An act, or expression of civility, usually understood to include some hypocrisy, and to mean less than it declares [Johnson], 1570s, complement, via Fr. compliment (17c.), from It. complimento expression of respect and civility, from V.L.… …   Etymology dictionary

  • Compliment — Com pli*ment, v. i. To pass compliments; to use conventional expressions of respect. [1913 Webster] I make the interlocutors, upon occasion, compliment with one another. Boyle. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • compliment — [n] praise, flattery acclaim, acclamation, admiration, adulation, applause, appreciation, approval, blessing, bouquet*, buttering up*, cajolery, commendation, comp, confirmation, congratulations, courtesy, encomium, endorsement, eulogy, favor,… …   New thesaurus


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.